Finalisation de l’installation d’Ubuntu 16.04

Installer Ubuntu en dual-boot avec Windows

Finalisation de l'installation d'Ubuntu 16.04

Pages 1 - 2 - 3 - 4

ligne finish

Ubuntu 16.04 est maintenant installé en dual-boot avec Windows.

Il nous reste à finaliser cette installation avec les étapes suivantes :

  • effectuer les mises à jour du système,
  • solutionner les éventuels problèmes d'affichage ou de pilotes propriétaires,
  • installer les logiciels de base supplémentaires,
  • éventuellement, changer la priorité de démarrage entre Ubuntu et Windows.

 

Premier démarrage en dual-boot

Le chargeur de démarrage Grub devrait se lancer au moment du reboot et montrer un écran permettant de faire le choix entre Ubuntu et Windows :

 

grub dual-boot

 

Au bout de 10 secondes, le système va démarrer l'entrée par défaut (ici Ubuntu).

Pour lancer Windows et vérifier qu'il démarre toujours, descendre sur la ligne Windows Boot Manager et taper Entrée.

Rebooter et lancer Ubuntu.

Comme lorsque nous avons essayé Ubuntu avec le live-usb, il se peut que vous ayez des problèmes d'affichage ou de matériel non reconnu (en particulier si vous avez une carte graphique très récente). Nous allons remédier à ce problème un peu plus tard.

Pour le moment, redémarrer et dans grub, sur la ligne Ubuntu, taper la lettre "e".

Se positionner à la fin de la ligne commençant par "linux  /casper/vmlinuz (...)" et rajouter "nomodeset" (qu'il faudra sans doute taper "no,odeset").

Appuyer sur la touche F10.

L'affichage, sans être parfait, devrait être lisible.

 

Mise à jour du système

Ubuntu 16.04 est réglé pour faire les mises à jour de sécurité automatiquement et vérifier les autres mises à jour régulièrement.

Nous allons forcer la mise à jour pour notre premier démarrage. La première mise à jour peut être relativement importante.

Nous allons ouvrir le "dash" (cliquer sur le logo Ubuntu en haut de la barre de menu) et taper "term" pour lancer un terminal de commandes :

 

dash ubuntu terminal

 

Cliquer sur l'icone Terminal.

Une fois dans le terminal de commande :

$ sudo apt update

(le mot de passe va nous être demandé)

puis :

$ sudo apt dist-upgrade

Laisser la mise à jour se dérouler jusqu'à la fin et redémarrer.

Au redémarrage, ne pas oublier de rajouter "nomodeset" si nécessaire.

 

 

Installation des pilotes propriétaires

Ubuntu par défaut utilise des pilotes libres pour gérer le matériel. Dans certains cas, le matériel est mal reconnu ou ne fonctionne pas au mieux.

L'installation des pilotes propriétaires permet de résoudre ces problèmes.

Nous allons ouvrir les paramètres systèmes, soit en cliquant sur la roue dentée en haut à droite, soit en cliquant sur l'icône dans le menu latéral :

 

ubuntu paramètres système

 

Nous choisissons ensuite "Logiciels et mises à jour"

 

ubuntu logiciels mise à jour

 

Sélectionner l'onglet "Pilotes additionnels" :

 

ubuntu pilotes additionnels

 

Les pilotes propriétaires éventuels devraient être listés. Dans cet exemple, nous avons un pilote propriétaire pour la carte graphique Nvidia non utilisé et un pilote Intel déjà en fonction.

Cocher le(s) pilote(s) propriétaire(s) désirés (en utilisant les recommandés s'il y en a) et cliquer sur Appliquer les changements.

À la fin de l'installation, redémarrer Ubuntu. Les problèmes d'affichage ou de matériel devraient avoir disparu.

Eventuellement, retourner dans les paramètres système et cliquer sur Affichage dans Matériel pour régler la résolution d'écran.

Installation de logiciels supplémentaires

Nous allons maintenant installer des applications supplémentaires qui ne sont pas contenues par défaut dans Ubuntu :

  • la plate-forme d'exécution Java nécessaire à beaucoup d'applications,
  • les applications et codecs non installés par défaut pour des raisons de copyright,
  • une application de réglage du pare-feu.

 

Nous allons utiliser le terminal de commandes pour installer rapidement ces différents logiciels.

Dans le Dash, taper "term" et cliquer sur Terminal.

Entrer la ligne de commande suivante :

sudo apt install default-jre ubuntu-restricted-extras gufw

 

Au cours de l'installation, une fenêtre va demander d'accepter une license d'utilisation pour les polices de caractères Microsoft. Avec la touche Tab, se positionner sur OK et Entrée :

 

licence caractères microsoft

 

Sur la fenêtre suivante, se positionner sur Oui :

 

eula 2

 

Configuration du parefeu

 

Gufw que nous venons d'installer va permettre de configurer le parefeu. Par défaut, Ubuntu dispose d'un parefeu mais celui-ci ne bloque pas les connexions sortantes (comme le parefeu de Windows).

Nous allons sécuriser un peu mieux notre installation en demandant le blocage de ces connexions.

Dans le Dash, taper "gufw".

Une fois gufw lancé (il faut donner le mot de passe), mettre l'interrupteur Etat sur On :

 

gufw ubuntu

 

Fermer ensuite la fenêtre.

 

Changer le système par défaut au démarrage

Après l'installation d'Ubuntu, c'est Grub qui se charge de démarrer un système d'exploitation. Le démarrage par défaut se fait sur Ubuntu.

Pour régler le démarrage par défaut sur Windows, nous allons devoir changer la configuration de Grub.

Examinons déjà l'écran de démarrage Grub :

 

grub dual-boot

 

Dans cet exemple, il y a 4 lignes. Dans Grub, la numérotation des lignes commence à 0 (ici Ubuntu est sur la ligne 0). Windows est sur la 3e ligne, numérotée 2 dans Grub.

Ouvrons un terminal (Dash/"term").

Nous allons déjà faire une copie de sauvegarde de grub avant d'effectuer la modification :

$ sudo cp /etc/default/grub /etc/default/grub.bak

Nous allons ensuite éditer la configuration de grub :

$ sudo nano /etc/default/grub

Dans la fenêtre, rechercher la ligne GRUB_DEFAULT et changer le chiffre 0 par le chiffre 2 :

 

configuration grub

 

Enregistrer (Ctrl-o) et fermer (Ctrl+x).

Dans le terminal, lancer la commande :

$ sudo update-grub

Au prochain démarrage, Windows sera devenu l'entrée par défaut (mais toujours placé en 3e position sur l'écran).

 

En cas d'erreur, pour revenir en arrière, restaurer la configuration de grup avec la commande :

$ sudo cp /etc/default/grub.bak /etc/default/grub

$ sudo update-grub

L'installation d'Ubuntu 16.04 en dual-boot avec Windows est terminée.

Si vous découvrez Ubuntu, un tour sur Ubuntu.fr vous permettra de vous familiariser rapidement avec le système d'exploitation.

18 réponses

  1. Julien dit :

    Super tuto Bravo au rédacteur, première pour moi le multi boot avec ubuntu et fonctionnement parfait encore bravo

  2. Pablo dit :

    Bonjour!,

    Tout d’abord je voulais vous félicitez pour le tuto qui est très bien expliqué, mais j’ai un doute par rapport a l’installation dans le cas où j’ai C:/ et D:/ pour les données, quelle est la procedure pour installer Ubuntu?, je dois encore creer une partition sur C:/?….j’attend votre réponse, merci 😉

    • SoozX dit :

      Vous pouvez installer Ubuntu dans ce cas uniquement sur le deuxième disque (s’il y a assez de place) en faisant attention au moment du partitionnement de bien faire l’installation sur le bon disque (qui devrait être sdb pour le disque D:/).

      Le lanceur de démarrage Grub sera capable d’identifier Windows et Ubuntu sur chacun de leur disque et de les démarrer correctement.

      Si c’est sur le disque C: que vous avez de la place pour Ubuntu, c’est bien entendu possible aussi.

  3. Pablo dit :

    Bonjour SoozX ;), merci de votre reponse, mais pour le disque C:/, si j’ai de la place je dois faire la partition de quelle façon alors?, avant l’installation de Ubuntu, pour avoir de la place libre?

  4. Luc Dufour dit :

    Bonjour,

    Merci pour votre tuto très clair et très bien écrit !

    J’ai fait toutes les démarches (partition, installation d’ubuntu), mais lorsque j’essaie de faire mon premier dual boot, mon pc part directement sur windows, je n’ai pas grub au démarrage. Même chose pour les boots suivant, pourtant le démarrage rapide est désactivé, la partition est bien effectuée, ubuntu est bien installée…

    Que dois-je faire pour résoudre ce problème ?

    Merci d’avance 🙂

    • SoozX dit :

      Bonjour,
      Si vous êtes sûr qu’Ubuntu s’est bien installé, vous pouvez indiquer depuis Windows au gestionnaire de démarrage de démarrer sur grub.

      Pour cela, dans Windows, ouvrir une invite de commande en mode administrateur (menu Windows, taper “cmd”, clic droit, ouvrir en tant qu’administrateur).

      Dans le terminal Windows, taper :
      bcdedit /set {bootmgr} path \EFI\ubuntu\grubx64.efi

      Il devrait indiquer que l’opération a réussi.

      Si problème, pour revenir en arrière :
      bcdedit /set {bootmgr} path \EFI\Microsoft\Boot\bootmgfw.efi

      Cette commande peut aussi se faire depuis un média d’installation de windows (en choisissant “Réparer l’installation” au lieu d’installer et en trouvant le menu Invite de commande
      Il faut bien prendre garde de se mettre sur le disque C: avant de taper la commande :
      cd \
      C:

      )

      • Luc Dufour dit :

        Bonjour,

        Merci pour votre réponse !

        Malheureusement, cela n’a pas marché même si l’opération a bien réussi dans le terminal.
        Je démarre toujours directement sur Windows, bien qu’Ubuntu soit installé (quand j’essaie de réinstaller Ubuntu depuis la clé USB, l’écran m’affiche qu’il est déjà installé).

        Si vous avez d’autres idées pour résoudre ce problème, elles sont les bienvenues 🙂

  5. SoozX dit :

    Bonjour,

    Par acquis de conscience : vous êtes bien en UEFI ? Avez-vous aussi désactivé le démarrage rapide et l’hibernation dans Windows 10 ? Les instructions si nécessaires sont ici : https://soozx.fr/diminuer-taille-partition-windows/

    Il faudrait également regarder si grub s’est bien installé.
    En démarrant avec le live-usb d’Ubuntu, “monter” la partition EFI (avec l’utilitaire “disks” par exemple) et vérifier qu’il y a bien un dossier EFI qui contient les dossiers Boot, Windows et ubuntu. Vérifier enfin que le dossier ubuntu n’est pas vide.
    On peut réinstaller grub sans avoir à tout réinstaller, je pourrai vous donner la marche à suivre.

    Il y a par ailleurs certains ordinateurs (en particulier les portables) qui “protègent” le boot Windows. Dans ce cas-là, il y a des manipulations supplémentaires à faire qui sont différentes selon les ordinateurs.

    Sinon, essayez au démarrage de rentrer dans votre Bios (touche à appuyer lors du démarrage qui change d’un ordinateur à l’autre) pour voir s’il ne faut pas changer l’ordre de boot à partir de là.

    N’hésitez pas à me contacter directement par mail (contact@soozx.fr) si vous voulez qu’on regarde ça de plus près.

  6. Damien dit :

    Bonjour SoozX,

    Super tuto, merci beaucoup !!

    Tout s’est bien passé mais j’ai un léger problème…, moi-aussi le PC ne veut pas booter sur Grub2 et lance automatiquement Windows !

    Pourtant :
    – Ubuntu est bien installé (j’arrive à le lancer en faisant un redémarrage avancé depuis Windows et en allant dans l’option : changer les paramètres de démarrage du micro-processeur)
    – Grub2 fonctionne correctement (avec la méthode précédente, je tombe sur Grub2 et je peux selectionner Ubuntu)
    – Le BIOS est paramétré pour démarrer sur l’OS boot manager

    Ce que j’ai fait pour l’instant et qui n’a rien changé :
    – faire un boot repair sur Ubuntu avec les paramètres recommandés
    – exécuter cette ligne de commande dans l’invité de commande sur Windows : bcdedit /set {bootmgr} path \EFI\ubuntu\grubx64.efi

    Ce qui me paraît bizarre c’est que lorsque je suis dans le boot manager (après avoir fait un redémarrage avancé), j’ai dans la liste, 2 fois OS boot manager. L’un démarre directement Windows, l’autre démarre Grub2… Et j’ai peur que le problème vienne de là…

    Est-ce que tu peux m’aider ?

    Merci d’avance.
    Damien

    • SoozX dit :

      Bonjour Damien,

      Visiblement, à l’arrêt de ta machine, les modifications sont remises à 0.

      Dans ton BIOS, tu peux essayer de désactiver l’option SecureBoot et relancer Ubuntu depuis Windows. Normalement, Ubuntu est compatible SecureBoot mais je sais que ça ne marche pas toujours.

      Regarde aussi si dans ton BIOS tu peux modifier l’ordre de boot (Boot Order) vu qu’apparemment tu as bien 2 boot manager.

      Sinon :

      Vu que tu sais que Grub est bien installé en UEFI, tu peux utiliser la “manière forte” : c’est à dire remplacer le lanceur Windows par Grub. Le seul inconvénient est que tu n’auras plus le démarrage Windows classique mais uniquement Grub (tu pourras bien entendu lancer Windows depuis Grub). La manipulation que je te propose fait une copie de sauvegarde du lanceur Windows malgré tout si tu veux revenir en arrière.

      Regarde aussi dans ton BIOS si tu peux changer l’ordre de boot (Boot Order) vu qu’apparemment tu as bien 2 Boot Manager.

      Depuis Ubuntu, dans un terminal :
      $ sudo su
      # cd /boot/efi/EFI
      # cp Boot/bootx64.efi Boot/bootx64.efi.old (copie du lanceur Windows)
      # cp ubuntu/grubx64.efi Boot/bootx64.efi (remplacement du lanceur Windows par le lanceur Grub)
      # exit

      Pour revenir en arrière :
      $ sudo su
      # cd /boot/efi/EFI
      # mv Boot/bootx64.efi.old Boot/bootx64.efi (écrase le lanceur grub par le lanceur Windows précédemment copié)

      J’ai fait plusieurs fois ce genre de manipulations sur des machines récalcitrantes et je n’ai jamais eu de soucis MAIS :

      Vérifie bien avant ça que tu as une clé usb de récupération du système Windows ou un media d’installation Windows si jamais ça foirait et que tu ne puisses plus booter du tout. Cela te permettra de réinstaller le lanceur Windows et de ne pas perdre ton système…

      C’est pas très propre comme solution dans la mesure où bootx64.efi (qui est en fait grubx64.efi) ne sera pas modifié lors des mises à jour de grub (sauf si tu penses à remplacer bootx64.efi par grubx64.efi à chaque fois).

      Bonne chance.

      • Damien dit :

        Bonjour SoozX,

        Merci pour ta réponse.

        Je n’ai pas encore effectué les manipulations que tu m’as indiquées, je voulais juste répondre à tes questions avant.

        Donc, comme tu l’as dit j’ai bien 2 boot manager, les 2 portent le même nom (OS boot manager) et sont visibles depuis le boot manager de l’UEFI, l’un lance Grub2, l’autre lance Windows.
        (Screenshot : https://drive.google.com/open?id=0B5v8QaAA4jVnTW5ENE1RYmNSRjA).

        Par contre dans le BIOS, je n’en vois qu’un seul ! et il s’appelle OS boot manager. Donc impossible de pouvoir différencier les 2 dans le BIOS en fait ! (Screenshot : https://drive.google.com/open?id=0B5v8QaAA4jVnOUtNLVdlaHlET1k)

        C’est bizarre non ?

        Damien

        • SoozX dit :

          Bonjour Damien,

          J’ai vu que tu as un notebook HP. Le dual-boot est effectivement souvent compliqué dessus.

          Un utilisateur est arrivé à trouver une solution, mais je ne suis pas sûr que cela soit valable pour tous les notebook HP :
          https://h30434.www3.hp.com/t5/Notebook-Operating-System-and-Recovery/How-to-dual-boot-ubuntu-and-windows-8/m-p/5296202#M319786

          En gros, sur l’écran où apparaît dans le BIOS le Boot Order,
          il a tapé entrée sur OS boot manager, ce qui a ouvert un pop-up qui lui a indiqué le windows boot manager et ubuntu. En mettant ubuntu en haut avec les touches F5/F6 et en sauvegardant avec la touche F10, cela a permis de mettre grub par défaut.

          Sinon les autres solutions que j’ai trouvées sur le web pour ce matériel consistent à remplacer soit comme je l’ai indiqué bootx64.efi qui est dans EFI/Boot/ soit bootmgfw.efi qui est dans EFI/Microsoft/Boot/ par le grubx64.efi qui est dans EFI/ubuntu/

          Pense bien à copier l’ancien bootx64.efi ou bootmgfw.efi avec un nouveau nom avant afin de pouvoir éventuellement revenir en arrière.

  7. Fred dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour ce super tuto. Je viens d’acquérir un ACER ES1-732 et je tente désespérément de booter sur la clé. J’ai suivi le tuto à la lettre, en changeant l’odre de boot (clé USB en premier) mais le PC démarre systématiquement sous Windows. Dans le Bios j’ai activé l’option “F12 Boot menu”, quand je fais F12 au démarrage seul le Windows boot Manager m’est proposé. Je suis en UEFI et le secure boot est activé. En désespoir de cause j’ai essayé de démarrer l’image sous VirtualBox mais il reste bloqué au démarrage ! (curseur apparent dans la fenêtre d’installation puis plus rien) Merci pour votre aide

    • SoozX dit :

      Bonjour Fred,

      Essayez de désactiver le secure boot et d’essayer sur une autre prise USB. Essayez la clef sur un autre ordinateur pour vérifier que cela ne vient pas d’une mauvaise copie.

      Si ça marche, pour le reste de l’installation, j’ai trouvé ça sur le web pour l’installation d’Ubuntu sur un ACER ES1 :

      https://roadbearstudios.com/linux/installing-ubuntu-16-04-mint-18-on-acer-aspire-es1/

      Il y a une astuce apparemment pour booter sur Ubuntu après l’installation (après : The laptop will now say ‘No bootable device found’. No worries, we will fix this in the next step:)

      Sinon pour virtualbox, pensez bien à activer l’UEFI dans la configuration de la machine virtuelle (onglet système, cocher Enable EFI)
      L’autre chose à essayer, quand vous lancez l’image, taper la lettre ‘e’ sur Try ubuntu(…)
      descendre à la ligne commençant par ‘linux’ et à la toute fin de cette ligne taper : nomodeset

  8. sup dit :

    Bonjour,
    Merci pour ce tuto.
    L’installation c’est passé sans soucis.
    Mais le problème, c’est que je ne trouve pas la méthode pour déchiffrer a partir d’un live-usb. Je tiens à savoir le faire en cas de panne.
    J’essaie de suivre la doc ubuntu mais sans succès. https://doc.ubuntu-fr.org/ecryptfs#recuperation_du_contenu_d_un_repertoirehome_chiffre

    Est-ce que la méthode avec luks est plus facile à déchiffrer (en cas de panne système), en tous cas ca me parait dur à installer.

    • SoozX dit :

      Bonjour,
      Avec LUKS, ce n’est pas trop compliqué :
      En imaginant que le container chiffré est sur /dev/sda3,
      depuis le live-usb, ouvrir un terminal :

      $ sudo cryptsetup luksOpen /dev/sda3 sda3-crypt
      (donner le mot de passe de chiffrement)

      Puis monter les volumes lvm :
      $ sudo mount /dev/mapper/vgubuntu-root /mnt
      $ sudo mount /dev/mapper/vgubuntu-home /mnt/home

      Les données personnelles sont accessibles sur /mnt/home.

      On peut également “chrooter” , dans ce cas il faudra monter /boot et /boot/efi puis faire les commandes de chroot (comme dans le tuto).
      Cela permet par exemple de mettre à jour grub ($ sudo update-grub si en dual-boot, windows a effacé grub lors d’une mise à jour).

  9. Stephan dit :

    Un grand merci pour votre tutoriel si clair et votre dévouement pour tout ce travail, c’est aussi ça la beauté de l’informatique! Alors merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *